2 Samuel

Giguet(i) 1 ¶ Saül était mort quand David revint de son expédition contre Amalec, il resta deux jours à Sécelac. 2 Et le troisième jour, voilà qu’un homme arriva du camp d’Israël, les vêtements déchirés, la tête couverte de cendres; en entrant devant David, il tomba la face contre terre et il l’adora. 3 D’où viens-tu? lui dit David; il répondit: Du camp d’Israël; j’ai pu m’échapper. 4 Et David lui dit: Qu’y a-t-il? Parle; et il répondit: Le peuple s’est enfui du champ de bataille; un grand nombre a péri, Saül et Jonathas sont morts, 5 Et David dit au jeune homme qui lui apportait ces nouvelles: Comment sais-tu que Saül et son fils Jonathas ont péri? 6 Le jeune homme reprit: J’étais par hasard en la montagne de Gelboé, et voilà que Saül était appuyé sur sa javeline, et les chars et les chefs des cavaliers couraient sur lui. 7 Or, ayant jeté derrière lui ses regards, il m’aperçut, il m’appela, et je lui dis: Me voici. 8 Qui es-tu? demanda-t-il, je répondis: Je suis un Amalécite. 9 Et il me dit: Monte sur moi et tue-moi, car d’horribles ténèbres m’arrêtent, et la vie en moi est tout entière. 10 Et je montai sur lui et je le tuai; car je voyais bien qu’il ne survivrait pas à sa chute. Ensuite, j’ai pris, sur sa tête, la couronne; autour de son bras, le bracelet, et je les ai apportés ici à mon maître. 11 ¶ Et David prit à deux mains ses vêtements et il les déchira, et tous les hommes de sa suite déchirèrent leurs vêtements. 12 Puis, ils se lamentèrent, ils jeûnèrent jusqu’au soir, ils pleurèrent sur Saül, sur Jonathas, sur le peuple de Juda et sur la maison d’Israël, parce qu’ils avaient été frappés par l’épée. 13 Et David dit au jeune homme qui lui avait apporté ces nouvelles: D’où es-tu? il répondit: Je suis fils d’un colon amalécite. 14 Comment, lui dit David, n’as-tu pas eu crainte de lever la main pour tuer l’oint du Seigneur! 15 Et David ayant appelé l’un de ses serviteurs, lui dit; Approche, et tombe sur lui. Le serviteur frappa donc l’Amalécite, et il le tua. 16 Et David dit: Que ton sang retombe sur ta tête; car c’est ta bouche qui a porté témoignage contre toi, quand tu as dit: J’ai tué l’oint du Seigneur. 17 ¶ Alors, David fit cette lamentation sur Saül et sur Jonathas, son fils. 18 Et il commanda qu’on l’apprit aux fils de Juda, et elle est écrite au livre du Juste. 19 Considère, Israël, ceux de tes enfants qui sont morts en tes montagnes; comment sont tombés les puissants! 20 Ne l’annoncez pas dans Geth, ne le racontez pas dans les rues d’Ascalon, de peur que les filles des Philistins ne se réjouissent, de peur que les filles des incirconcis ne triomphent. 21 Montagnes de Gelboé, que la rosée, que les pluies du ciel ne descendent plus sur vous, que vos champs ne donnent plus de prémices, car c’est là que le bouclier des vaillants a perdu sa gloire. Le bouclier de Saül n’était pas oint avec de l’huile; 22 Le sang des blessés, la graisse des puissants, ne manquaient jamais à l’arc de Jonathas, ni à l’épée de Saül, quand ils revenaient du combat. 23 Saül et Jonathas, bien-aimés et gracieux, vous n’êtes point séparés; nobles dans la vie, nobles dans la mort, ils ne sont point séparés; ils étaient plus agiles que l’aigle, plus forts que le lion. 24 Filles d’Israël, pleurez sur Saül qui vous revêtait de robes d’écarlate, et ornait d’or votre parure. 25 Comment sont tombés les puissants au milieu de la bataille? Et Jonathas et ceux qui ont péri sur vos montagnes? 26 Je pleure sur toi, Jonathas mon frère; qu’à mes yeux tu étais beau! ton amitié pour moi me ravissait plus que l’amour des femmes. 27 Comment sont tombés les puissants? comment les armes de guerre ont-elles été brisées?
Reformed Dating