Nehemiah 2

Giguet(i) 1 ¶ Et, au mois de nisan, en la vingtième année du règne d’Arthasastha, le vin était devant moi, et je pris le vin et le versai au roi, et il n’y avait là en sa présence nul autre que moi. 2 Et le roi me dit: D’où vient que ton visage est mauvais, et que tu ne te contiens pas? Cela ne serait point si le mal n’était en ton coeur. Et j’eus grande crainte. 3 Et je dis au roi: Que le roi vive toujours; comment mon visage ne serait-il pas mauvais, Puisque la ville qui est la maison des sépulcres de mes pères est déserte, et que ses portes ont été brûlées par le feu? 4 Et le roi me dit: A quel sujet me demandes-tu cela?. Et je priai le Dieu du ciel; 5 Et je répondis au roi: S’il semble bon au roi, si son serviteur trouve grâce devant lui, je demande qu’il envoie son serviteur en Juda, à la ville des sépulcres de mes pères, et je la réédifierai. 6 Et le roi et sa concubine qui siégeait auprès de lui, me dirent: Jusqu’à quand durera ton voyage? quand reviendras-tu? Et le roi le trouva bon, et il me laisse partir, et je lui donnai un terme. 7 Et je dis au roi: Si le roi le trouve bon, qu’il me donne des lettres pour les gouverneurs au delà de l’Euphrate, afin qu’ils ne mettent point d’obstacle à mon arrivée en Juda, 8 Et une lettre adressée à Asaph, le garde du jardin qui appartient au roi, afin qu’il me fournisse du bois pour réparer les portes et les murs de la ville, et la maison où je me logerai. Et, comme la bonne main du Seigneur était avec moi, le roi me donna les lettres. 9 ¶ Et j’arrivai chez les gouverneurs au delà de l’Euphrate, et je leur remis les lettres du roi. Or, le roi m’avait fait accompagner par des chefs de l’armée et par de la cavalerie. 10 Et Sanaballat l’Aronite, et Tobias, le serviteur ammonite, l’ouïrent; et il était mauvais pour eux qu’un homme fût venu faire du bien aux fils d’Israël. 11 Et j’entrai à Jérusalem, et j’y restai trois jours. 12 Et je me levai de nuit, moi et quelque petit nombre de gens, et je ne dis à personne ce que Dieu m’avait mis dans le coeur de faire pour Israël; et je n’avais point de bête avec moi, sinon la bête sur laquelle j’étais monté. 13 Et je sortis par la porte de la Vallée, passant devant la fontaine des Figuiers, et allant à la porte du Fumier; et je marchais le coeur brisé, à cause des remparts de Jérusalem qu’ils avaient abattus, et des portes qu’ils avaient brûlées par le feu. 14 Et je passai devant la porte de la Fontaine, puis, devant la piscine du Roi; et il n’y avait point de place par où la bête que j’avais sous moi pût passer. 15 Alors, je m’en allai montant, de nuit, le long du torrent, et j’avais le coeur brisé, à cause du mur, et je revins à la porte de la Vallée, et je rentrai. 16 Et les sentinelles ne surent ni où j’étais allé ni ce que je voulais faire; et, jusque-là, je n’en avais rien dit aux Juifs, ni aux prêtres, ni aux premiers du peuple, ni aux chefs, ni au reste de ceux qui faisaient les travaux. 17 Et je leur dis: Vous voyez l’affliction où nous sommes: Jérusalem est déserte, et ses portes ont été brûlées par le feu. Allons, relevons les remparts de la ville, et nous ne serons plus outragés. 18 Et je leur dis que la bonne main de Dieu était avec moi, à en juger par les paroles que le roi m’avait dites, et j’ajoutai: Levons-nous, édifions. Et leurs mains furent fortifiées en cette bonne oeuvre. 19 Et Sanaballat l’Aronite, et Tobias le serviteur ammonite, et l’Arabe Gésam, le surent, et ils nous raillèrent, et ils vinrent à nous, et ils dirent: Qu’est-ce que vous faites? Vous révoltez-vous contre le roi? 20 Et je leur répliquai, et je leur dis: Le Dieu du ciel lui-même mènera notre oeuvre à bien; et nous, ses serviteurs, nous sommes purs, et nous édifierons. Quant à vous, vous n’avez ni part, ni droit, ni mémorial en Jérusalem.