1 Samuel 14

Giguet(i) 1 ¶ Or, un jour vint où Jonathas, fils de Saül, dit au serviteur qui portait ses armes: Viens, allons à la station des Philistins du côté opposé au lieu où nous sommes; et il n’en dit rien à son père. 2 Saül était campé au sommet de la colline, sous le grenadier qui est en Magdon, ayant avec lui environ six cents hommes. 3 Et Achias, fils d’Achitob, frère de Jochabed, fils de Phinéès, fils d’Héli, était prêtre à Silo portant l’éphod. Et le peuple ne savait pas que Jonathas était parti. 4 Au milieu du passage par où Jonathas voulait pénétrer parmi les Philistins, il y a un chemin bordé à droite et à gauche de rochers, qu’on appelle l’un Basès, l’autre Senna. 5 Ce chemin était, d’une part, au nord de celui qui venait de Machmas; d’autre part, au midi de celui qui venait de Gabaa. 6 Et Jonathas dit au serviteur qui portait ses armes: Viens, marchons à la station de ces incirconcis; voyons si le Seigneur fera quelque chose pour nous, car le Seigneur n’est pas astreint à sauver avec beaucoup d’hommes plutôt qu’avec un petit nombre. 7 Le serviteur qui portait ses armes répondit: Fais selon le mouvement de ton coeur, je suis avec toi; mon coeur est comme ton coeur. 8 Et Jonathas lui dit: Voici que nous allons monter au-dessus de ces hommes; puis nous roulerons en bas sur eux. 9 S’ils nous disent: Halte-là; attendez que nous vous ayons parlé, nous nous arrêterons, et nous ne monterons pas pour les attaquer. 10 Mais, s’ils nous disent: Montez vers nous, nous monterons, car le Seigneur nous les a livrés, ce sera là notre signe. 11 Et tous les deux parvinrent à la station des Philistins, qui se dirent: Voici des Hébreux; ils sortent des cavernes où ils étaient cachés. 12 Aussitôt, les hommes de la station s’adressèrent à Jonathas et à celui qui portait ses armes, disant: Montez vers nous, et nous vous ferons connaître quelque chose. A ces mots, Jonathas dit à celui qui portait ses armes: Suis-moi, le Seigneur nous les a livrés. 13 Jonathas monta donc en s’aidant des mains comme des pieds, et celui qui portait ses armes le suivit; les Philistins se trouvèrent face à face avec Jouathas quand celui-ci se mit à les frapper; son serviteur alors arrivait derrière lui. 14 Or, ce fut le premier fait d’armes de Jonathas et de son serviteur; ils leur tuèrent une vingtaine d’hommes, avec des dards, des frondes et des cailloux. 15 Et l’effroi se répandit dans le camp et la plaine; toutes les troupes de la station et les pillards au dehors, saisis de stupeur, furent incapables d’agir; la contrée trembla, et le Seigneur répandit partout l’épouvante. 16 ¶ Cependant, les éclaireurs de Saül virent de Gabaa le trouble du camp et les hommes qui fuyaient çà et là. 17 Et Saül dit aux siens: Examinez bien, et voyez qui des nôtres est parti; ils cherchèrent, et l’on ne trouva ni Jonathas ni celui qui portait ses armes. 18 Et Saül dit à Achias: Présente l’éphod; car, en ce jour-là, Achias portait l’éphod devant Israël. 19 Pendant que Saül parlait au prêtre, la rumeur du camp des Philistins, toujours croissante, se répandit et se répandit. Et Saül dit au prêtre: Joins les mains. 20 Saül aussitôt, avec toute sa troupe, se porta au combat; il vit les ennemis tournant les uns contre les autres leurs épées; c’était une confusion vraiment très-grande. 21 Les Hébreux, devenus depuis peu esclaves dans le camp des Philistins, se soulevèrent pour se joindre à Israël, à Saül, à Jonathas. 22 Et tous ceux d’Israël, qui s’étaient cachés dans les montagnes d’Ephraïm, apprirent que les Philistins fuyaient; et ils se mirent à leur poursuite; et, ce jour-là, le Seigneur sauva Israël. La bataille fut livrée en Barnoth, et Saül eut environ dix mille hommes avec lui. 23 On combattit dans toutes les villes des montagnes d’Ephrem. 24 ¶ Or, Saül, ce jour-là, commit un grand péché par ignorance: il prononça une malédiction contre le peuple, disant: Maudit soit l’homme qui mangera avant le soir; car je veux avant tout tirer vengeance de mon ennemi. Et nul, parmi le peuple, ne goûta de pain, tandis que, sur toute la terre, chacun prenait son repas. 25 Et devant le champ de bataille, la forêt de Jaal était remplie de miel. 26 Le peuple passait près des abeilles, et s’en allait devisant, et nul n’osait porter la main à sa bouche; car ils redoutaient l’imprécation portée au nom du Seigneur. 27 Jonathas, qui n’avait point entendu son père adjurer le peuple, étendit la pointe de la baguette qu’il tenait à la main, la trempa dans un rayon de miel, porta la main à sa bouche, et ses yeux recouvrèrent la vue. 28 Aussitôt, l’un du peuple s’écria, et lui dit: Ton père a vivement adjuré le peuple; il a dit: Maudit soit l’homme qui mangera avant le soir. Or, le peuple était à bout de forces. 29 Jonathas le savait, et il dit: Mon père trouble la terre promise; sois témoin que mes yeux ont recouvré la vue, dès que j’ai eu goûté un peu de ce miel. 30 Si le peuple s’était rassasié des vivres qu’il a trouvé parmi les dépouilles des ennemis, il y eût eu de ceux-ci un plus grand carnage. 31 Or, ce jour-là, il avait exterminé nombre de Philistins à Machmas, et le peuple était accablé de fatigue. 32 Et, le soir venu, le peuple, se jetant sur les dépouilles, prit des brebis, des boeufs, des veaux, et les égorgea à terre; puis, il les mangea avec leur sang. 33 Et des gens le rapportèrent à Saül, disant: Le peuple a péché contre le Seigneur, il a mangé des chairs avec du sang. Et Saül dit: Roulez-moi de Getthaim ici une grande pierre. 34 Cela fait, Saül dit à ces gens: Dispersez-vous parmi le peuple, dites-leur d’amener ici chacun son veau ou sa brebis; qu’on égorge les victimes sur cette pierre, et vous, gardez-vous de pécher envers le Seigneur en les mangeant avec leur sang. Le peuple amena donc là ce qu’il avait à conduire, et on égorgea les victimes au même lieu. 35 Et Saül y bâtit un autel au Seigneur; ce fut le premier autel que Saül éleva au Seigneur. 36 ¶ Ensuite, Saül dit: Poursuivons toute la nuit les Philistins, nous leur ferons des prisonniers, jusqu’à ce que le jour paraisse, et nous n’en laisserons pas échapper un seul. A quoi ils répondirent: Fais ce que bon te semble. Mais le prêtre dit: Allons d’abord au Seigneur. 37 Et Saül fit cette question au Seigneur: Si je poursuis les Philistins, les livrerez-vous aux mains d’Israël? Le Seigneur ne lui répondit point. 38 Et Saül dit: Faites venir ici tous les rangs d’Israël: que l’on sache lequel d’entre eux aujourd’hui a péché. 39 Car, vive le Seigneur qui a sauvé Israël, s’il est reconnu que c’est Jonathas mon fils, Jonathas sera mis à mort. Et, parmi le peuple, nul ne répondit. 40 Alors, Saül dit à chaque homme d’Israël: Vous serez asservis; moi et mon fils Jonathas nous serons asservis. Et le peuple dit à Saül: Fais ce que bon te semble 41 Et Saül dit: Seigneur Dieu d’Israël, pourquoi refusez-vous aujourd’hui de répondre à votre serviteur? Est-il en moi ou en mon fils Jonathas quelque iniquité? Donnez-nous des signes, et, s’ils nous accusent, donnez à votre peuple Israël, donnez-lui le privilège de l’innocence. Et le sort désigna Saül et Jonathas; le peuple sortit innocent. 42 Puis, Saül dit: Agitez les sorts entre moi et Jonathas mon fils. Celui qu’indiquera le Seigneur, qu’il soit mis à mort. Le peuple, à ces mots, dit à Saül: Cela ne peut être; mais Saül imposa silence au peuple. L’on agita donc les sorts entre lui et Jonathas son fils, et le sort désigna Jonathas. 43 Alors, Saül dit à Jonathas: Déclare-moi ce que tu as fait. Jonathas le lui avoua, et dit: J’ai goûté, au bout de la baguette que je tenais à la main, un peu de miel, et voilà que je meurs. 44 Et Saül dit: Que le Seigneur me punisse, et qu’il me punisse encore, si tu ne meurs aujourd’hui. 45 Mais le peuple dit à Saül: Celui qui vient de sauver si bravement Israël mourra-t-il? Vive le Seigneur! pas un cheveu ne tombera de sa tête, car le peuple de Dieu a été vainqueur aujourd’hui. Le peuple, en ce jour-là, pria donc pour Jonathas, et il ne mourut pas. 46 Et Saül renonça à poursuivre les Philistins; et ceux-ci retournèrent en leur pays. 47 ¶ Saül, en obtenant par le sort la royauté, avait été chargé par le sort de faire oeuvre pour Israël; tout alentour, il combattit donc ses ennemis: Moab, les fils d’Ammon, les fils d’Edom, Béthéor, le roi de Suba et tous les Philistins. 48 Il fut un homme fort; il vainquit Amalec, et il tira Israël des mains de ceux qui le foulaient aux pieds. 49 Les fils de Saül étaient Jonathas, Jessui et Melchisa; ses filles se nommaient: la première, Mérob, la plus jeune, Michol. 50 Le nom de sa femme était Achinoom, fille d’Achimaas; son général s’appelait Abner, fils de Ner, parent de Saül. 51 Car Cis était père de Saül, et Ner, père d’Abner, était fils de Jamin, fils d’Abiel. 52 La guerre contre les Philistins fut rude pendant toute la vie de Saül, et tous les hommes puissants et les braves que voyait Saül, il les réunissait autour de lui.