1 Kings 18

Giguet(i) 1 ¶ Après bien des jours, la parole du Seigneur vint à Elie pendant la troisième année, disant: Pars, présente-toi devant Achab, et je donnerai de la pluie à la terre. 2 Et Elie partit pour se présenter devant Achab. En ce temps-là, il y avait à Samarie une famine très-grande. 3 Et Achab appela son économe Abdias; or, Abdias craignait beaucoup le Seigneur. 4 Quand Jézabel frappait les prophètes du Seigneur, Abdias avait pris cent hommes qui prophétisaient; il les avait cachés cinquante par cinquante dans des cavernes où il les avait nourris de pain et d’eau. 5 Et Achab dit à Abdias: Viens, parcourons la contrée, visitons les torrents et les fontaines; peut-être trouverons-nous de l’herbe; nous y ferons paître les chevaux et les mules, et ils ne périront pas dans les étables. 6 Et ils se partagèrent les territoires à visiter; Achab prit une route; Abdias, de son côté, en prit une autre. 7 Comme Abdias s’en allait seul sur un chemin, Elie arriva seul à sa rencontre. Abdias, pressant le pas, tomba la face contre terre, et il dit: Est-ce bien toi, Elie, mon maître? 8 Elie répondit: C’est moi; pars, et dis à ton maître: Voici Elie. 9 Abdias reprit: Quel péché ai-je fait pour que tu livres ton serviteur aux mains d’Achab, afin qu’il me fasse mourir. 10 Vive le Seigneur ton Dieu! il n’est ni peuple ni royaume où mon maître n’ait envoyé pour te prendre, et quand on disait: Elie n’est pas ici, il portait la flamme en ce royaume et en ses campagnes, parce qu’il ne t’avait point trouvé. 11 Et maintenant, tu veux que je parte et que je dise à ton maître: Voici Elie! 12 Voici ce qui adviendra: Lorsque je me serai éloigné de toi, l’Esprit du Seigneur te ravira en une terre je ne sais laquelle; et je me présenterai devant Achab et je t’annoncerai; mais lui, ne te trouvant pas, me fera mourir; or, ton serviteur, depuis son enfance, a la crainte de Dieu. 13 Ne sais-tu pas, ô mon maître, que quand Jézabel tuait les prophètes du Seigneur, j’ai caché cent prophètes du Seigneur, cinquante par cinquante, en des cavernes, et que je les ai nourris de pain et d’eau? 14 Et maintenant, tu veux que je parte et que je dise à mon maître: Voici Elie! Mais il me tuera. 15 Elie reprit: Vive le Seigneur Dieu des armées, devant qui je suis! aujourd’hui même Achab me verra. 16 Abdias alla donc à la rencontre d’Achab; il lui annonça le prophète, et Achab accourut au-devant d’Elie. 17 ¶ Aussitôt qu’il aperçut Elie, il s’écria: Es-tu donc celui qui pervertit Israël? 18 Et le prophète répondit: Ce n’est point moi qui pervertis Israël, mais toi-même et la maison de ton père; car, vous abandonnez le Seigneur votre Dieu pour suivre Baal. 19 Donne à ce moment tes ordres: rassemble devant moi, sur le mont Carmel, tout le peuple des dix tribus avec les quatre cent cinquante prophètes de l’opprobre, et les quatre cents prophètes des bois sacrés, qui mangent à la table de Jézabel. 20 Et Achab envoya par tout Israël; et il rassembla sur le mont Carmel tous les prophètes. 21 ¶ Devant eux tous, il mena Elie, et celui-ci leur dit: Jusqu’à quand boiterez-vous des deux jambes? Si le Seigneur est Dieu, suivez le Seigneur; si Baal est Dieu, suivez Baal. Et le peuple ne souffla mot. 22 Elie dit ensuite au peuple: Il n’y a plus que moi de prophète du Seigneur; les prophètes de Baal sont quatre cent cinquante, et les prophètes des bois sacrés quatre cents. 23 Que l’on nous donne deux boeufs; qu’ils en choisissent un pour eux, qu’ils le séparent par membres, qu’ils le posent sur le bûcher sans qu’on y mette le feu; moi cependant j’apprêterai de même l’autre boeuf, et je n’allumerai point le bûcher. 24 Criez alors au nom de vos dieux, et moi j’invoquerai le nom du Seigneur mon Dieu; le Dieu qui nous exaucera en envoyant de la flamme, celui-là est Dieu. A ces mots tout le peuple répondit, et il dit: Tu as bien parlé. 25 Aussitôt, Elie dit aux prophètes de l’opprobre: Choisissez pour vous l’un des boeufs, et apprêtez-le les premiers, car vous êtes nombreux; invoquez le nom de vos dieux, et n’allumez pas le bûcher. 26 Ils prirent le boeuf, ils l’apprêtèrent, ils invoquèrent le nom de Baal depuis l’aurore jusqu’au milieu du jour, et ils dirent: Exaucez-nous, ô Baal, exaucez-nous. Mais il n’y avait point de voix pour leur répondre, point d’oreilles pour les ouïr, et ils passaient et repassaient devant l’autel qu’ils avaient élevé. 27 Le milieu du jour vint, et le Thesbite Elie les railla, et il dit; Invoquez-le à grands cris, puisque vous le dites dieu; il est peut-être à méditer, il est peut-être en affaire, ou peut-être il dort, et il se réveillera. 28 Ils firent donc leurs invocations à grands cris; puis, selon leurs rites, ils se firent des entailles avec des poignards et des lancettes, de telle sorte que le sang ruissela sur eux. 29 Et ils prophétisèrent jusqu’à ce que le soleil commençât à décliner. Le moment étant venu où l’on place sur l’autel les victimes, Elie le Thesbite dit aux prophètes des abominations: Retirez-vous maintenant, et je ferai mon holocauste. Et ils se retirèrent, et ils partirent. 30 Alors, Elie dit au peuple: Approchez-vote de moi, et tout le peuple s’approcha de lui. 31 Et Elie prit douze pierres selon le nombre des tribus issues d’Israël à qui le Seigneur avait dit: Israël sera ton nom. 32 Et il mit en oeuvre ces pierres au nom du Seigneur, et il répara l’autel qui avait été renversé; autour de l’autel il creusa une rigole, qui eût contenu deux mesures de semence. 33 Et il empila du bois fendu sur l’autel qu’il avait construit, sépara par membres l’holocauste, le posa sur les éclats de bois, et l’empila sur l’autel. 34 Puis, il dit: Prenez-moi quatre cruches d’eau que vous répandrez sur l’holocauste et sur le bois. Ainsi firent-ils, et il dit: Redoublez; ils redoublèrent, et il dit: Recommencez une troisième fois, et ils recommencèrent. 35 Et l’eau coula autour de l’autel, et la rigole en fut remplie. 36 Et Elie cria au ciel, disant: Seigneur Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, exaucez-moi, Seigneur, exaucez-moi aujourd’hui en m’envoyant de la flamme; que tout le peuple reconnaisse que vous êtes le Seigneur Dieu d’Israël, que je suis votre serviteur, et que je n’ai rien fait, sinon par vous. 37 Exaucez-moi, Seigneur, exaucez-moi; que le peuple reconnaisse que vous êtes le Seigneur Dieu, et vous convertirez le coeur de ce peuple. 38 Et une flamme descendit du ciel, envoyée par le Seigneur; elle dévora l’holocauste, le bûcher, l’eau de la rigole; elle effleura les pierres de l’autel et la terre. 39 Et le peuple tomba la face contre terre, et il dit: En vérité, le Seigneur Dieu est le seul Dieu. 40 Elie dit ensuite au peuple: Saisissez les prophètes de Baal, que pas un seul ne soit épargné. Ils les saisirent, et Elie les traîna au torrent de Cisson, et là, il les égorgea. 41 ¶ Elie dit ensuite à Achab: Pars, mange et bois; car il y a un bruit de pluie qui arrive. 42 Et Achab partit pour manger et boire; et le prophète monta sur le Carmel; là, il se pencha vers la terre, la tête entre les genoux. 43 Puis, il dit à son serviteur: Va, et regarde du côté de la mer. Le serviteur regarda, et il dit: il n’y a rien. Mais son maître lui dit: Retournes-y sept fois. 44 Et le serviteur y retourna sept fois; à la septième fois il vit un petit nuage semblable au pied d’un homme, et ce nuage amenait de l’eau; le maître alors dit au serviteur: Va trouver Achab, et dis-lui: Attelle ton char et mets-toi en route, de peur que la pluie ne te surprenne. 45 Bientôt çà et là le ciel s’obscurcit de nuées, le vent souffla, et il tomba une grande pluie. Et Achab, en pleurant, s’en alla à Jezraël. 46 Et la main du Seigneur s’étendit sur Elie, et il serra sur ses reins sa ceinture, et il courut devant Achab jusqu’à Jezraël.